DLP

DLP

mercredi 2 novembre 2016

Bandits Chinois

Le chef de ces bandits a des prétentions à être un Seigneur de Guerre, titre qui à cette époque s'arrache à la force du poing.  Ainsi je vais peindre l'unité avec un début d'uniforme, plutôt que de façon bigarrée.  Une fois terminée, l'unité comptera 20 hommes.  Ils risquent d'être plutôt voyants sur un champ de bataille moderne !







C'est encore et toujours du Copplestone.  Il y a quelque chose de très plaisant à peindre cette marque.  Ce n'est pas forcement la gravure, qui est décent mais sans plus; l'exotisme des sujets y est certainement pour quelque chose.  L'étendu de la gamme aussi.  En chaque sachet il y a un grand nombre de variants, mais en même temps on retrouve à travers la gamme des points en commun.  Du coup après en avoir peint une centaine, on pourrait presque les peindre les yeux fermés (métaphoriquement parlant, bien sûr....).  Enfin le détail est toujours pertinent sans jamais être excessif.  Ma conclusion : peindre du Copplestone, c'est à la fois se détendre et s'évader...J'en deviens presque accro, le seul problème, c'est que j'ai d'autres projets sur le feux !

En tout cas, 6 x 8 = 48 pts pour moi.  Le reste de la bande à suivre sous peu.

3 commentaires:

  1. Jolie bande, je te rejoins sur la gamme coppelstone, j'adore celle-ci

    RépondreSupprimer
  2. très réussis aussi les bandits! toujours pas de Corto Maltese en vue ???

    RépondreSupprimer